Vous êtes ici

La gestion des biogaz

Évaluation de la génération de biogaz

Une évaluation rigoureuse de la ressource biogaz est essentielle pour tout projet visant son contrôle environnemental ou sa valorisation. L’évaluation de la ressource est garante du succès financier à long terme de son exploitation. Elle permet d’optimiser les paramètres de dimensionnement des différents équipements pour le captage du biogaz et la production d’énergie. Grâce à la technique d’échantillonnage de surface géoréférencée mise au point par Biothermica au début des années 90, nous pouvons évaluer les quantités réelles de biogaz émis à l’atmosphère. Si une présence intéressante de biogaz est mesurée, alors un test de pompage dynamique est réalisé afin de mesurer avec précision la quantité de biogaz produit et sa qualité. Une fois l’évaluation du potentiel de génération de biogaz complétée, sa gestion est essentielle afin de maximiser la rentabilité des équipements et de minimiser les impacts sur l’environnement et la santé publique. Biothermica possède plus de vingt (20) ans d’expérience dans la gestion et la surveillance environnementale des biogaz générés par un site d’enfouissement.

Conception et construction des réseaux de captage et de torchères

La conception est optimisée en fonction de la perméabilité et de la porosité du sol, des niveaux d’eau, de l’épaisseur des déchets et de la séquence d’enfouissement prévue. Également, la conception tient compte des concentrations de méthane surfacique préalablement mesurées grâce à la technique d’échantillonnage de surface géoréférencée. L’ingénierie est entièrement conçue par Biothermica, ainsi que la conception des systèmes de contrôle, des systèmes de pompage et de brûlage du biogaz. Biothermica s’assure également de la revue, de l’inspection et de la gestion des travaux de construction ainsi que du démarrage et de la mise en service du réseau.

Gestion des réseaux de captage et suivi des performances environnementales

Biothermica offre la possibilité aux gestionnaires et propriétaires de réseau de sous-contracter la gestion du réseau de captage. Biothermica possède le savoir-faire relié à la collecte et à l’analyse des données nécessaire à la gestion optimale d’un réseau de captage, que ce soit dans une optique de minimisation des impacts environnementaux ou d’optimisation de la valorisation de la ressource. Biothermica à mis au point le logiciel LFGsim®, un outil d’analyse et de gestion permettant d’améliorer les performances de captage du biogaz produit et le suivi environnemental. Biothermica a développé plusieurs techniques permettant un suivi objectif et rigoureux des performances environnementales d’un réseau de captage :
  • Mesure des émissions surfaciques;
  • Mesure de la concentration de méthane dans les bâtiments;
  • Mesure de la concentration de méthane dans le sol aux limites de propriété;
  • Mise en place de stations d’échantillonnage de l’air ambiant et stratégie de localisation;
  • Évaluation de l’efficacité des réseaux de captage;
  • Contrôle des odeurs.
Une fois le potentiel à long terme de la ressource évalué, les équipements de captage installés et la méthode de gestion optimale implantée, Biothermica procède à la valorisation de la ressource. Cette étape revêt une grande importance puisqu’elle est garante du succès financier de l’ensemble des activités. Les revenus générés par la valorisation du biogaz peuvent provenir de deux sources :
  • Les crédits de réduction d’émissions de CO2
  • L’électricité de source renouvelable

Crédits de réduction d’émissions de CO2

La destruction du méthane contenu dans le biogaz peut générer des crédits de réduction d’émissions qui ont une valeur sur le marché. En effet, le méthane contenu dans le biogaz possède un potentiel de réchauffement de 21 fois supérieur au dioxyde de carbone. Lorsque brûlé, le méthane s’oxyde en dioxyde de carbone, diminuant d’autant les émissions de gaz à effet de serre. Les étapes menant vers l’accréditation des crédits de réduction dans le cadre des mécanismes d’échange prévus au protocole de Kyoto ont été définis par les accords de Marrakech en novembre 2002. Biothermica participe à ces mécanismes pour son propre compte ou pour le compte de ses clients.

L’énergie renouvelable

Si les études réalisées s’avèrent concluantes et que le potentiel de génération de biogaz de même que les caractéristiques du site méritent d’être exploitées, Biothermica est alors en mesure de procéder à la construction d’une centrale électrique au biogaz.