Vous êtes ici

Mission de Bioénergie Haïti

1. À des fins purement générales et sans intention de gain pécunier pour ses membres, les objets de
BEH sont :

  1. de contribuer à la mise sur pied et à la pérennité d’activités communautaires, socio-
    économiques, environnementales pour le bénéfice des résidents des Gonaïves;
  2. de participer activement à la gestion et à la mise en valeur du site d'enfouissement des Gonaïves
    par la production de crédits de carbone et d'énergie à partir du biogaz produit par la décomposition
    anaérobique des déchets se trouvant dans le site d’enfouissement;
  3. de mettre en place avec la population et les entrepreneurs locaux un système efficace de collecte de
    déchets; et enfin
  4. de promouvoir le développement durable, le recyclage et la propreté de la ville par des
    programmes de sensibilisation auprès de la population des Gonaîves;

2. Appuyer les projets locaux sur le territoire de la Commune des Gonaïves, entre autres et de façon
prioritaire par les surplus recueillis par la vente des crédits de carbone et d’énergie, financer les
infrastructures, les actions de reboisement, les formations relatives à l’environnement, les
habitations, le théâtre et les parcs écologiques régionaux. Tous les surplus obtenus devront être
versés pour le maintien et le soutien des activités, pour des fins sociales, charitables ou
éducationnelles, y compris les dépenses d’administration y relatives; lesdits surplus devant inclure
une part raisonnable des frais généraux s’il y a lieu, assujetties aux conditions jugées pertinentes par
les administrateurs de l’organisation;

3. Solliciter et recevoir des dons, des legs et autres contributions de même nature en argent, valeurs
mobilières ou immobilières, de toute personne ou association dans le but de recueillir des fonds
pour des fins reconnues.

4. Entreprendre des démarches de financement dans le but de recueillir des fonds pour des fins de
financement de BEH.

5. Organiser et tenir toute autre activité aux fins ci-dessus, notamment par voie de souscription
publique. Les objets ne permettent cependant pas aux souscripteurs ou à leurs ayants droit de
recouvrer sous quelque forme que ce soit, l'argent qu'ils auront versé à Bioénergie-Haïti.