Nouvelles

13 Novembre 2018
Vous pouvez télécharger notre nouvelle brochure informative sur le projet en français ou en anglais.
11 Septembre 2018
Ce spot est actuellement diffusé dans la ville!
11 Mai 2018

11 mai 2018, Gonaïves, Haïti – Depuis une semaine déjà, une petite équipe de Bioénergie Haïti (BEH) sillonne le quartier modèle de Gonaïves pour sensibiliser les citoyens au projet-pilote de collecte des déchets.

L’équipe, constituée de jeunes femmes, questionne les chefs de famille sur leurs habitudes de gestion de leurs déchets. Elles en profitent pour éduquer les familles sur la façon de gérer les déchets domestiques, comment les mettre au chemin et surtout, ne pas les brûler.

Déjà 120 maisons ont été visitées. Les gens collaborent très bien et se disent heureux de voir leur quartier propre depuis le début de l’opération en mars dernier.

Rappelons que tous les matins, du lundi au samedi, des moto-remorques de Bioénergie Haïti ramassent les déchets devant les maisons du quartier-modèle, situé dans le quadrilatère compris entre la rue Saint-Charles, la rue Lozama, la ruelle La Poste et la rue Anthonin Firmin.

À la fin de l’enquête, 500 portes du quartier-modèle et 500 autres portes réparties un peu partout dans Gonaïves auront été visitées et questionnées. Les résultats de l’enquête seront disponibles l’automne prochain.

-30-

Informations :
Dieuseul Augustin, dir. gén. de BEH (Haïti) | (509) 3650-7808

Équipe de l'enquête sociale sur la gestion des ordures ménagères
29 Avril 2018

Une nouvelle mission canadienne a eu lieu du 4 au 11 avril 2018. La mission était composée de Guy Drouin, p.d.g. de Biothermica, Guillaume Lacroix, directeur de Biothermica et Lydie Servanin, vice-présidente de Terre des jeunes.

Plusieurs rencontres importantes ont eu lieu durant la mission en particulier avec les représentants de la mairie des Gonaïves, le sénateur de l'Artibonite, du Ministère de l'Environnement, de l'ambassade du Canada et du Centre de Facilitation des Investissements.

Le travail avec l'équipe locale de Bioénergie Haïti a permis de faire avancer le développement et l'étude terrain du quartier modèle. Plusieurs étapes sont prévues dans les prochaines semaines et mois, dans le quartier modèle, en plus du nettoyage quotidien, dont un échantillonnage des déchets, une enquête et de la sensibilisation auprès de la population et la mise en place d'une pépinière.

rencontre CFI
12 Mars 2018

Gonaïves, Haïti, 10 mars 2018 - C’est cette semaine qu’ont débuté les premières activités de collecte des déchets dans les rues du quartier modèle visé soit dans le quadrilatère compris entre la rue Saint-Charles, la rue Lozama, la ruelle La Poste et la rue Anthonin Firmin.

Trois motos-remorques circuleront du lundi au vendredi dans les rues du quartier modèle pour ramasser les déchets porte à porte. Les opérations, entièrement sans frais pour les ménages, se dérouleront durant les deux prochaines années.

Les autorités municipales et Bioénergie Haïti demandent donc aux résidants de ce quartier de placer leurs déchets dans un contenant (poubelle de plastique, grand panier, bidon ou sachet noir) et ensuite de les placer devant leur porte selon l’horaire qui leur sera communiqué dans des spots radio et en porte à porte.

Nous espérons qu’une collecte constante et efficace permettra d’enrayer l’accumulation des déchets et de nettoyer graduellement les rues et canaux. Nous demandons la participation de tous pour nettoyer autour de chez eux et de faire des tas bien visibles pour permettre aux collecteurs de les ramasser.

Ce projet est initié par Bioénergie Haïti (BEH) en étroite collaboration avec la Ville des Gonaïves et réalisé grâce à la participation financière du Gouvernement du Québec.

Qui est Bioénergie Haïti (BEH)?

Bioénergie Haïti (BEH) est un organisme haïtien à but non lucratif, le fruit d’une collaboration internationale qui dure depuis 2010 entre des représentants de Terre des jeunes Gonaïves, Biothermica Technologies Inc., Terre des jeunes Transnational, de la mairie des Gonaïves et des membres de la société civile haïtienne. BEH vise une meilleure gestion des déchets de la municipalité des Gonaïves grâce à l'installation d'un système de collecte des déchets à domicile, de l’utilisation d'une technologie innovatrice de récupération des biogaz et de la génération d'énergie. En plus d’améliorer l’autonomie énergétique, ce projet contribuera à la lutte aux changements climatiques.

- 30 -

Contacts :
Dieuseul Augustin, dir. gén. de BEH (Haïti) | (509) 3650-7808 | Site web: www.bioenergiehaiti.org
Guillaume Lacroix, dir.gén. de Biothermica Technologies Inc. (Québec-Canada) | (514) 488-3881

10 Mars 2018

Voici les trois motos qui vont parcourir le quartier modèle au cours des prochains mois pour ramasser les déchets au porte à porte.

11 Janvier 2018
11 janvier 2018, Gonaïves et Montréal - C’est sous le slogan « Une ville propre » que s’est tenue la campagne de nettoyage des rues de Gonaïves, du 18 au 30 décembre 2017. Cet événement organisé par BioÉnergie Haïti, avec l’appui de la mairie des Gonaïves et grâce au support financier du Gouvernement du Québec, fut un succès sur toute la ligne, notamment en intégration des femmes au projet.

En effet, 26 kilomètres ont été nettoyés de leurs rebus sur onze rues par 31 femmes et 19 hommes de 18 à 65 ans. Ces équipes étaient supervisées par cinq femmes et deux hommes. Avec la participation volontaire de près de 400 citoyens, eux aussi désireux de voir leur ville propre pour le Bal en Blanc du Nouvel An, ont mis la main à la pâte pour retirer des rues 228 mètres cubes de déchets (57 camions de 4 mètres cubes).

Mentionnons que chaque personne engagée par BEH dans cette campagne était une personne au chômage. Elles ont toutes travaillé 10 jours rémunérées et ont offert deux jours de bénévolat à titre d’implication dans la communauté.

Face à l'accumulation des ordures ménagères, notamment à proximité des zones d'habitation, les citoyens n'ont pas hésité à répondre à l'appel en procédant à des opérations de nettoyage d'envergure qui ont duré douze jours.

Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, ont ainsi entamé un travail de titan dans plusieurs quartiers, enlevant les déchets, nettoyant les trottoirs et repeignant même les façades de deux écoles et d'un collège.

Bioénergie-Haïti et la Municipalité, organisateurs de cette campagne, ont profité du Fonds vert du Gouvernement du Québec pour acheter le matériel de nettoyage et les outils. Le Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) et la Mairie locale ont également fourni de l’équipement. Quant aux propriétaires de tracteurs, ils ont mis gratuitement leur véhicule à la disposition des bénévoles pour le transport des déchets.

Johnny Joseph, membre du comité local de Bioénergie-Haïti et responsable de l'encadrement et du suivi des opérations de nettoyage, a indiqué que « pour les seules deux premières journées, l'enlèvement des déchets a été estimé à l'équivalent du chargement de 30 tonnes ».

Une quinzaine de quartiers ont été améliorés par cette campagne de Bioénergie-Haïti, notamment grâce aux bénévoles spontanés. Le Directeur de la municipalité demande une reprise de ces corvées à une fréquence plus régulière avec des travailleurs de chantiers et des agents municipaux, d’ici la régularisation de la gestion des déchets aux Gonaïves.

La campagne Coup de poing en chiffres

Travailleurs
20 hommes de 18 à 60 ans
30 femmes de 20 à 57

Superviseurs
3 Hommes de 25 à 45 ans
4 Femme de 26 à 33 ans

Les Rues
Route Bienac
Rue Parc-Vincent
Rue Vernet
Rue Clervaux
Rue Saint Charles
Rue la Matinière
Rue Jean Jacques
Rue Liberté
Place bouteille et Savane poudrière

Quantité de déchets
57 Camions de 4 mètres cubes = 228 mètres cubes

Durée
10 jours plus 2 jours de bénévolat = 12 jours
22 Décembre 2017

Gonaïves, Haïti, 18 décembre 2017 - C’est cet après-midi que débute la première Opération Coup de poing contre les déchets aux Gonaïves, un projet initié par Bioénergie Haïti (BEH) en étroite collaboration avec la Ville des Gonaïves et réalisé grâce à la participation financière du Gouvernement du Québec. Pour que l’Opération soit un succès, tous les citoyens sont conviés à nettoyer leur environnement de ses détritus.

L’Opération Coup de poing durera 2 semaines. Une patrouille de la propreté, comptant 50 agent(e)s vêtus d’un t-shirt BEH et de deux véhicules de collecte aux couleurs de BEH, sillonnera les rues des Gonaïves pour ramasser les déchets. Les citoyens du centre-ville, de la route de Bienak et de Parc-Vincent peuvent rassembler leurs déchets devant leurs maisons et nos agents les ramasseront. L’opération vise à démontrer l’engagement et la présence de la mairie et de BEH qui travailleront dans les prochaines années à remplacer la décharge de La Saline par un nouveau site d’enfouissement moderne situé à la Halte-Rocher.

Qui est Bioénergie Haïti (BEH)?

Bioénergie Haïti (BEH) est un organisme haïtien à but non lucratif, le fruit d’une collaboration internationale qui dure depuis 2010 entre des représentants de Terre des jeunes Gonaïves, Biothermica Technologies Inc., Terre des jeunes Transnational, de la mairie des Gonaïves et des membres de la société civile haïtienne. BEH vise une meilleure gestion des déchets de la municipalité des Gonaïves grâce à l'installation d'un système de collecte des déchets à domicile, de l’utilisation d'une technologie innovatrice de récupération des biogaz et de la génération d'énergie. En plus d’améliorer l’autonomie énergétique, ce projet contribuera à la lutte aux changements climatiques.

- 30 -

Contacts :
Dieuseul Augustin, dir. gén. de BEH (Haïti) | (509) 3650-7808 | Site web: www.bioenergiehaiti.org
Guillaume Lacroix, dir.gén. de Biothermica Technologies Inc. (Québec-Canada) | (514) 488-3881

Participation des femmes à l'Opération coup de poing pour nettoyer Gonaïves de ses déchets.
13 Octobre 2017

Actuellement, les déchets des Gonaïves, lorsque récoltés, sont dirigés vers une décharge sauvage, dans le quartier La Saline. Au début des opérations de BEH, les déchets seront dirigés dans cette décharge en attendant que le site final soit prêt à recevoir les déchets (analyses de sol, préparation du terrain et du réseau de captage).

En attendant, un groupe de femmes bénévoles de BEH et des animateurs de BEH organisent des rencontres régulières avec la population de la Saline. Ces rencontres ont pour but d'expliquer le projet, de trouver des solutions créatives pour améliorer ce milieu de vie et surtout d'impliquer la population dans l'assainissement de leur quartier.

Ces rencontres sont bien appréciées par la population car elles leur permettent d'exprimer leurs besoins et leurs inquiétudes. Une des inquiétudes soulevées est la contamination potentielle des salines situées à proximité du site d'enfouissement. Les résidents du quartier espèrent également qu'ils pourront bénéficier de quelques retombées économiques du projet. Plusieurs seront mis à contribution pour aider à la collecte des déchets.

26 Septembre 2017

Suite à l'annonce de la subvention du Fonds Vert du gouvernement du Québec, une nouvelle mission a été entreprise, du 13 au 17 septembre, pour planifier les activités à venir.

Pour commencer, des rencontres officielles ont eu lieu à Port-au-Prince. La délégation Biothermica-BEH, à laquelle s'est joint M. Herby Dalencourt, délégué départemental de l'Artibonite, qui supporte le projet depuis ses débuts, a rencontré tout d'abord le nouvel ambassadeur du Canada en Haïti, M. André Frenette ainsi que Mme Karine Pleau, déléguée au commerce. La rencontre a permis de réaffirmer la motivation de l'ambassade à soutenir le développement des entreprises en Haïti.

Nous avons également rencontré les représentants du cabinet du ministère de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales, Messieurs Jehan Colimon et Jean-Edner Nelson. Il a entre autres été question d'une mission haïtienne à la COP23, grand rendez-vous des acteurs en matière de changements climatique, qui aura lieu à Bonn, en Allemagne, cette année.

Arrivée aux Gonaïves, la mission a rencontré le maire Neil Latortue ainsi que plusieurs représentants de la mairie pour présenter le projet à nouveau et faire avancer certains dossiers. Tout le monde s'entend que l'arpentage est la priorité absolue. Dans le cadre de cette première subvention de mise sur pied, la mairie et BEH vont collaborer pour le ramassage préliminaire des déchets. Ceux-ci seront acheminés dans le site sauvage utilisé actuellement en attendant de construire l'infrastructure nécessaire à l'enfouissement propre. Avant d'être en mesure d'amener les déchets vers le nouveau site, il faudra construire une première cellule d'enfouissement avec une membrane imperméable, du sable et des tuyaux qui seront en mesure de capter le biogaz. Tout le monde est impatient de voir débuter les premières activités de collecte.

Le soir même, les deux maires adjoints, Mme Jose D.P. St-Louis et M. Excellent Joseph ont assisté à l'Assemblée générale annuelle de BEH. Ensuite, s'est tenue la rencontre du Conseil d'administration. Il y a beaucoup de points à régler pour la mise en place du projet dont l'arpentage, la planification de la collecte, la sensibilisation et la gestion du futur personnel.

Finalement, une rencontre de travail avec la mairie des Gonaïves a permis de clarifier plusieurs points. Messieurs Chescal Dorvil, directeur, et M. Kessler ont appuyé le projet depuis ses débuts. C'est donc un plaisir de travailler avec eux. Nous avons parlé du fonctionnement des collectes, de la rémunération des travailleurs, du parc de véhicules disponibles ainsi que du traitement du site sauvage actuel.

29 Août 2017
Chef de file dans le domaine de la valorisation des biogaz et du méthane minier, Biothermica Technologies inc., une entreprise de Montréal, recevra une aide financière gouvernementale de 999617$ (près de 800000 USD), issue du Fonds vert, pour un projet de valorisation énergétique des biogaz dans la municipalité des Gonaïves, à Haïti, avec son partenaire local Bioénergie Haïti.

Lire le communiqué complet du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques .

Lire le communiqué de Bioénergie Haïti .
3 Octobre 2016

De nombreuses rencontres ont eu lieu entre le coordonnateur de BEH, Dieuseul Augustin, et les représentants de la ville des Gonaïves pour faire avancer le projet. L'arpentage du terrain est la priorité. Une délégation mairie-BEH va effectuer une visite aux autorités et ministères concernés sous peu.

D'autre part, Biothermica et Terre des jeunes ont lancé une invitation au maire des Gonaïves, M. Neil Latortue, pour une visite à Montréal. Des rencontres de planification et des visites d'installations d'intérêt sont prévues.

Le coordonnateur de BEH, Dieuseul Augustin, a prévu une visite à Montréal début janvier 2017. Il poursuit ses démarches auprès des ambassades et organismes de développement.

22 Juillet 2016

Une importante réunion de BEH a eu lieu le samedi 16 juillet 2016 vers 14 :00 à la salle de conférence de la Mairie de ville des Gonaïves.

Trois membres de BEH étaient présents (Luxene, Jhonny et Joel). Il y a eu une présentation du projet aux représentants municipaux, au Directeur de la Mairie, aux Ingénieurs concernés et aux Maires élus. La municipalité est très motivée à aller de l'avant et a désigné deux personnes pour faire le suivi du dossier. Une rencontre est prévue chaque semaine et une visite officielle à Port-au-Prince est prévue dans les prochains mois.

10 Novembre 2014

Une nouvelle mission a mobilisé l'équipe de Bioénergie-Haïti (BEH) en ce mois d'août 2014: la rencontre avec M. René Jean-Jumeau, Ministre Délégué auprès du Premier Ministre.
Nous continuons de faire valoir les besoins de BEH qui sont principalement l'arpentage du terrain d'utilité publique et le début des travaux.

21 Janvier 2014

Pour les deux semaines de congés scolaires de la fin d'année, Bioénergie Haïti (BEH) a tenu des activités de nettoyage dans les quartiers des Gonaives, à Raboteau. Ci-jointes des photos de l'activité de l'après-midi du 31 décembre, avec environ une centaine de jeunes.

Les jeunes étaient aussi contents de manger ensemble après la fin des activités pour se trouver ensemble en cette dernière journée de l'année scolaire 2013.

Ces deux activités ont donné une belle visibilité à BEH au pays grâce à la présence des médias locaux.

10 Février 2013

La pancarte annonçant le projet de terrain de valorisation des déchets aux Gonaïves a été posée.

13 Mai 2012

1 - Rencontres officielles

Rencontre avec la mairie des Gonaïves et son maire Jean Osner le 30 avril 2012. Il semble appuyer le projet mais n'a pas donné d'appui ferme. L'ancien directeur M. Kessler était présent et a justifié la position de l'ancienne administration. Mathieu Gamba, représentant l'AFD, reproche deux choses au projet de BEH : Le rôle de la mairie dans Bioénergie et la rentabilité du projet : les chiffres proposés sont remis en question.
Rencontre avec le député des Gonaïves Sadrac Dieudonné le 2 mai 2012.
Rencontre avec l'ambassade du Canada le 2 mai 2012. Nous nous attendons à un appui clair de leur part.
Rencontre avec le sénateur des Gonaïves Youri Latortue le 3 mai 2012.

2 - Visite du futur site d'enfouissement

Nous avons visité le terrain proposé à la Hatte Rocher. Le terrain est d'une surface de 50 carreaux.
Jean-Pierre Franzidis a réalisé un relevé technique du terrain avec un GPS.
Des échantillons de sol ont été prélevés sur les collines des alentours. Vu leur structure instable (friable), ils pourront être utilisés comme matériaux de recouvrement journalier.
La compagnie Estrella, située sur la route de Gros-Morne, a été visitée. Jean-Pierre Franzidis y a analysé des échantillons de gros gravier qui ont une structure idéale pour servir de support autour des capteurs de gaz.
Une première rencontre avec un arpenteur a eu lieu.

3 - Incorportation de Bioénergie Haïti

Les membres de BEH se sont rencontrés à nouveau le 1er mai 2012. Tous les membres sont bien motivés pour faire leur part.
Malgré une stagnation dans les démarches visant l'incorporation de Bioénergie-Haïti, il y a eu une rencontre avec l'avocat, Me Guy Latortue. Nous attendons confirmation de ses honoraires.
Une rencontre avec un arpenteur (son nom?) a eu lieu. Celui-ci demande environ 5000$ pour réaliser les travaux. Il nous a fourni une liste des tâches à réaliser.
La mairie nous a délivré un permis de fonctionnement temporaire. Cependant, ceci n'est pas suffisant pour ouvrir un compte en banque.

4 - Collecte des déchets

Une discussion au sujet d'un ramassage préliminaire des déchets durant les deux premières années a eu lieu. On estime un budget d'environ 500 000$ pour deux ans. Il faut mieux évaluer cette éventualité car ces déchets, alors que les infrastructures sont inexistantes, peuvent entraîner plusieurs problèmes. Il faut penser à des solutions.

membres de BEH
23 Mars 2012

Une nouvelle mission en Haïti est prévue pour avril 2012 en vue d'accélérer la formation de Bioénergie-Haïti.
Biothermica et Terre des jeunes vont rencontrer les acteurs du projet dont la mairie de la Ville des Gonaïves, des partenaires et des collaborateurs.

Mission 2011
20 Octobre 2011

Du 10 au 17 octobre dernier la délégation Terre des jeunes et Biothermica a eu l’honneur d’être accueillie par nos collègues de Terre des jeunes Gonaïves.

Le but du voyage était la signature d'une entente entre Terre des jeunes transnational, Terre des jeunes Gonaïves, la Mairie des Gonaïves et la firme montréalaise Biothermica (représentée par Guy Drouin et Jean-Pierre Franzidis) ayant pour objectif la construction et l'exploitation d'une décharge municipale moderne, avec récupération de biogaz, vente de crédits de carbone, et production d'électricité pour la ville des Gonaïves. Le tout sera géré par une ONG haïtienne, dont TDJ sera membre. La signature s'est bien déroulée et la prochaine étape est la mise sur pied de la structure légale de l'ONG.
Signature de l'entente

Nous souhaitons une longue collaboration avec Biothermica, une firme dynamique ayant fait ses preuves; et qui partage la vision de TDJ, axée sur le concret.

Le mardi 11 octobre, suite à une rencontre avec des représentants la société civile Gonaïvienne aux bureaux de la Minustah (ONU), nous nous sommes rendus à la mairie des Gonaïves où nous avons rencontré le maire et ses collègues, avec qui nous avons eu une belle discussion sur le projet.